top of page

CANTotalEnergies2021: attention aux pirates !

Le directeur général de l’Union africaine de radiodiffusion a profité de l’ouverture officielle de la fan zone de cette structure hier à Yaoundé pour aviser les éventuels récidivistes.

Pour sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, l’Union africaine de radiodiffusion n’a pas voulu regarder les autres faire. Celui qui joue le rôle d’intermédiaire entre les médias de service public, assure la formation de certains journalistes et aujourd’hui, gères les questions liés aux droits de retransmission des grands événements sportifs africains, a voulu jouer également sa partition pour la réussite de la CanTotalEnergies Cameroun 2021.

A cet effet, la structure a créé une fan zone dans la perspective du grand rendez-vous du ballon rond africain. Celle-ci a été inaugurée hier au quartier Messamendongo à Yaoundé. « Le rôle de l’UAR ne commence pas avec la compétition. Nous avons commencé à travailler sur la compétition depuis quelques mois. Et il faudrait savoir que tous pays qui vont diffuser les matchs sur leurs chaines de télévision sont passés par le guichet de l’UAR. En Afrique, au sud du sahara, nous sommes les seuls à commercialiser les compétitions de la CAF jusqu’en 2023. D’ailleurs, on nous a ajouté une responsabilité, celle de commercialiser les droits des éliminatoires de la Coupe du Monde (Qatar 2022, ndlr). Donc, nous avons le fichier de ceux qui ont acheté les droits, nous savons également ceux qui ne l’ont pas fait », explique le directeur général, Grégoire Ndjaka.

Pour la CAN à venir, l’UAR entend craquer tous les « voleurs » d’images auprès des télévisions qui détiennent de droit de retransmission des matchs. De plus, l’organe produira également un magazine qui présentera la culture camerounaise et africaine au monde entier.

A côté de ces programmes, l’UAR, à travers cette fan zone, communiera avec le public qui viendra vivre les matchs sur le site. « La fan zone de l’Uar c’est une fan, zone traditionnelle, avec la différence que nous allons accueillir des artistes, des groupes traditionnels…. Nous allons accueillir toutes les personnes qui sont susceptibles ou qui aimeraient apporter un plus à la fête, parce qu’en réalité, c’est une fête », conclut le Dg.

Désiré Domo, in Mutations







ความคิดเห็น


Posts à l'affiche
Posts Récents