top of page

L'immeuble-siège des Centres d’échange UAR - ASBU sera inauguré avant la fin d'année 2022, à Alger

En prélude à cet événement historique, une mission conduite par le Directeur général de l’UAR a rencontré le 11 mai 2022, le ministre de la Communication de la République d’Algérie.

A Bouchaoui, à Alger, un immeuble flambant-neuf est sorti de terre il y a quelques mois. L’infrastructure futuriste abrite conjointement deux Centres d’échange de contenus audiovisuels. L’un appartient à l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) et l’autre, à l’Union de radiodiffusion des Etats arabes (ASBU). En prélude à cet évènement qui cristallise toutes les attentions, une mission conduite par le Directeur Général de l’UAR, Grégoire Ndjaka, séjourne actuellement, à Alger.


Mercredi, 11 mai, 2022, les émissaires de l’UAR ont rencontré le ministre de la Communication d’Algérie, Mohamed Bouslimani, en présence du Directeur général de la Radio nationale algérienne, Mohamed Baghali, du Directeur général de l’Etablissement public de télédiffusion d’Algérie (TDA), Rachid Bestam, ainsi que des proches collaborateurs du Mincom.


«Nous exprimons ici toute notre gratitude envers le Peuple et le président de la République, Son Excellence M. Abdelmadjid Tebboune, pour la qualité de l’infrastructure mise à notre disposition dans le cadre des échanges de programmes. Ce siège constitue un point de jonction entre l’Afrique au sud du Sahara et le monde arabe. Pour la première fois, on trouvera ici des professionnels des médias qui travaillent d’un côté pour le compte de l’ASBU et de l’autre, pour l’UAR. C’est une grande première», a déclaré le Directeur général de l’UAR, au terme de l’audience.

C’est un ministre de la Communication disposée à l’écoute qu’ont rencontré les responsables de l’UAR. Pour lui, « ce centre d’échange de contenus va permettre à nos pays respectifs de véhiculer l’image de l’Afrique et de nous placer au-devant du développement. C’est avec les efforts conjoints qu’on peut atteindre des objectifs », a-t-il déclaré, tout en soulignant « la nécessité de coordonner et de renforcer davantage la coopération médiatique entre l’Algérie et tous les pays africains ».


Le centre d’échange de contenus de l’UAR se veut être un point névralgique de coopération entre pays du continent avec le reste du monde. Il ambitionne d’abriter des unités de productions audiovisuelles, des bureaux de fonctionnement et d’unités de stockage de données qui retracent un pan de l’histoire de l’Afrique au fil des ans.


Lors de la visite du siège mardi 10 mai, 2022, la mission de l’UAR a inspecté tous les compartiments en présence du Directeur général du Centre d'échange de l’ASBU, Mohsime Karim Slimani.

Une présentation succincte a été faite par les ingénieurs ayant travaillé sur le projet. L’immeuble est implanté sur une parcelle de terrain d’une superficie de 2.860 m² avec 500 m² de bâti. Il compte quatre niveaux dont un rez-de-chaussée à usage commun constitué essentiellement des locaux d’énergie et une salle de communication entre bureaux et locaux techniques. Il est doté d’un ascenseur, d’une climatisation centralisée, d’un système de sécurité incendie et d’autres microstructures dédiées à l’audiovisuel.


A Bouchaoui, le DG de l'UAR a loué les efforts consentis par les parties prenantes de ce projet de construction débuté en février 2019 en présence des directeurs généraux de l’ASBU et de l’UAR, des représentants de l’Union européenne de radiodiffusion (UER), de l’Union de Radiodiffusion Asie-Pacifique (ABU) et de la COPEAM.


Malgré les confinements imposés par la pandémie de Covid-19, les ingénieurs ont continué de travailler afin de livrer une infrastructure qui répond aux normes définies par la Télédiffusion D'Algérie, maître d’ouvrage. Les travaux ont pris fin le 13 octobre 2021.


Irène Gaouda, à Alger





Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents