Médias Babacar Touré, le dernier des Mohicans L’un des pionniers de la presse privée africaine s’est




Le président Macky Sall présente ses condoléances à la grande famille de Babacar Toure " ‪Journaliste chevronné et pionnier dans l'entreprise de presse et la formation des journalistes, homme de consensus et de dialogue, Babacar Touré aura été de tous les combats pour la liberté et la démocratie. A sa famille, au groupe Sud et à la presse, je présente mes condoléances émues."


« C'est le Sénégal tout court qui perd un monument. Cet homme a été pratiquement de toutes les mediations souvent couronnées de succès entre des parties en conflit au Sénégal et dans la sous région.Sans faire de bruits. », Mansour Seck, sur Facebook


Il a dirigé le CNRA de 2012 à 2018. Il avait 69 ans. Il était né en 1951 ;


La presse sénégalaise est en deuil. Babacar Touré, journaliste, fondateur du groupe Sud Communication et ancien président du CNRA est décédé dimanche soir. Ce pionnier de la presse privée sénégalaise a été emporté par la Covid-19, a appris KOACI.


Alité depuis quelques jours et interné à l’hôpital Principal, il a finalement été emporté par le coronavirus. Une grosse perte pour la presse pour laquelle il était une référence, une icône, le dernier des mohicans.


Une grosse perte également pour le Groupe Sud communication en particulier, dont il est le fondateur, le Pdg, l’âme même.


Surtout qu’après une longue absence en matière de production journalistique, il avait récemment repris sa plume, au grand plaisir des lecteurs et de ses pairs, en animant la chronique «Passé-présent» dans Sud Quotidien.


La nouvelle de son décès qui a irradié le monde de la presse, a sonné aussi, hier soir comme un tremblement de terre.

L’homme était immense tant par son physique que par sa personnalité.


Professionnel jusqu’au bout des ongles, il a impulsé avec d’autres, une grosse aventure au moment où personne ne s’y attendait : création d’un Groupe de presse, le Groupe Sud Communication, avec d’autres chevronnés du journalisme : Abdoulaye Ndiaga Sylla, feu Ibrahima Fall, Ibrahima Bakhoum, Sidy Gaye, Alain Agboton, Abdou Latif Coulibaly, feu Chérif Elvalid Sèye. A plus d’un titre, l’aventure apparaissait aventureuse.


Le soleil

Babacar Touré, ancien président du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra) et fondateur de la première radio privée du Sénégal Sud Fm est décédé dimanche.

Personnage emblématique de la presse sénégalaise, Babacar Toure a fait une longue et riche carrière dans le journalisme. Après avoir obtenu son diplôme au Cesti en 1979, il avait intégré le quotidien national Le Soleil. Il en était parti en 1986 pour former avec quelques confrères Sud Communication, éditeur du journal Sud Hebdo devenu par la suite Sud Quotidien.

En 1994, c'est ce groupe qui mettra en place Sud Fm, la première radio commerciale privée du Sénégal. L'Institut supérieur des sciences de l'information et de la communication (ISSIC), une école de formation de journalistes installée à Dakar, est également une création du groupe de presse fondé par Babacar Touré.

Il fut un ardent défenseur des travailleurs. En effet, M. Touré fut un membre fondateur de l'Union nationale des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (UNPICS), devenue le SYNPICS.

Babacar Touré a été président du Cnra, le gendarme de l'audiovisuel sénégalais de 2012 à 2018. Il fut remplacé par Babacar Diagne, ancien Directeur général de la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS, publique). Ce dernier décrivait Babacar Touré comme « un homme de valeurs qui a beaucoup fait pour la presse sénégalaise. Un homme de cette envergure, il y en a très rarement ».

La SSPP Le Soleil présente ses sincères condoléances à sa famille, ses proches et au groupe Sud Communication.

APS

Dakar, 26 juil (APS) – Le journaliste Babacar Touré, ex-président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), est décédé dimanche soir à Dakar, à l’âge de 69 ans, a appris l’APS du groupe de presse Sud Communication, dont le défunt fut le fondateur.

Diplômé en 1979 du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), l’institut de journalisme de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, il avait succédé à Nancy Ngom Ndiaye à la présidence du CNRA en septembre 2012.

Cette grande figure de la presse sénégalaise avait fondé le groupe Sud Communication (privé) en 1986. Il commence alors par éditer le journal Sud Hebdo, qui deviendra Sud Quotidien plus tard. En 1994, le groupe Sud Communication ouvre la première radio privée du Sénégal et est détentrice d’une télévision, LCA, basée en France.

L’Institut supérieur des sciences de l’information et de la communication (ISSIC), une école de formation de journalistes installée à Dakar, est également une création du groupe de presse fondé par Babacar Touré.

#Francais

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Follow us:

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Icône social Instagram
  • Flickr Icône sociale
  • RSS Social Icône

CONTACT >

Avenue Carde, Immeuble CSS, 1er Etage
B.P. 3237, Dakar, SENEGAL

T: +221 338 21 1625 ; F: +221 338 21 5970; Cell: +221 338 22 5113

E: contact@uar-aub.org

Privacy Policy | Terms of use | Contact us 

© 2018 by nagehcorp.com